Je suis :
Dirigeants
Vous êtes dirigeant d'une entreprise accompagnée par un associé Ajilink
Co-propriétaire
Magistrat
Vous avez accès aux rapports concernant les procédures en cours
Candidat repreneur avec identifiants
Vous souhaitez accédez à la dataroom ou déposer une offre de reprise
Candidat repreneur sans identifiants
Créancier
Vous êtes créancier dans un plan : consultez l'état d'avancement du remboursement de votre créance.
Région :
choisissez votre région
Ajilink Hero

Les missions civiles et diverses de l’administrateur judiciaire

Comment mandater un Administrateur Judiciaire ? Il s’agit des mandats divers résultant, soit d’une demande gracieuse par voie de requête, soit d’une demande dans le cadre d’un contentieux, par voie d’assignation devant le juge des référés.

Exemples de mandats et missions diverses

Mandat ad hoc

Le mandat ad hoc est un instrument flexible permettant à l’entreprise de prendre des décisions stratégiques sans passer par une procédure collective. Il offre un cadre confidentiel pour négocier avec les créanciers et peut éviter à l’entreprise de sombrer dans une crise plus profonde. Il peut s’agir par exemple d’un mandat ad hoc pour convoquer une assemblée générale d’associés ou d’actionnaires

Mandat ad litem

Ce mandat spécifique permet à l’administrateur judiciaire de représenter les intérêts d’une partie, généralement absente ou incapable d’agir, dans le cadre d’un litige. C’est une fonction cruciale pour assurer la continuité de la défense des droits de l’entité représentée, par exemple représenter une société radiée du registre du commerce dans une instance prud’homale.

Mandat de séquestre

Lorsque la propriété de titres est contestée, un administrateur judiciaire peut être nommé séquestre pour sécuriser ces actifs le temps que le litige soit résolu. Il joue ainsi un rôle de neutralité et de protection des intérêts en jeu. Ce mandat peut être joint à celui de représenter les droits de vote attachés à ces titres lors d’une assemblée.

Mandats de justice divers

Outre la représentation en assemblée ou en litige, l’administrateur peut être mandaté pour des tâches telles que la liquidation amiable, la restructuration ou encore la réimmatriculation d’une société. Chaque mandat répond à des besoins spécifiques, adaptés aux enjeux de l’entreprise concernée.

Mission de séquestre conventionnel

L’administrateur judiciaire peut être appelé à gérer une copropriété, en l’absence de syndic ou lorsque la copropriété est dite « en difficulté ». Son expertise contribue également à des missions d’évaluation et de conseil, apportant une vision objective pour des décisions éclairées.

Les missions d’expertise de l’administrateur judiciaire

Quand fait-on appel à l’administrateur judiciaire pour une mission d’expertise ?

On fait appel à l’expertise d’un administrateur judiciaire lorsque la situation financière ou légale d’une entreprise nécessite une analyse approfondie. Cela peut être le cas lors d’une restructuration, d’une fusion-acquisition, ou en cas de litige nécessitant une évaluation des actifs et passifs.

Quelles sont les principales tâches de l’administrateur judiciaire dans le cadre d’une mission d’expertise ?

L’administrateur judiciaire peut être appelé à réaliser une variété de tâches, telles que :

  • L’évaluation de la valeur vénale ou de la rentabilité d’une entreprise.
  • L’analyse de la viabilité d’un projet de restructuration.
  • L’audit des processus internes et des structures de gouvernance.
  • L’examen approfondi des comptes pour identifier les anomalies ou les zones de risque.

En quoi consiste le rapport d’expertise de l’administrateur judiciaire ?

Le rapport d’expertise rédigé par l’administrateur judiciaire est un document détaillé qui présente les conclusions de son analyse. Ce rapport sert de base pour la prise de décisions stratégiques, qu’elles soient judiciaires ou managériales. Il contient des recommandations objectives et est souvent accompagné d’un plan d’action.

Quels sont les bénéfices d’une mission d’expertise pour les entreprises ?

Une mission d’expertise menée par un administrateur judiciaire apporte plusieurs avantages :

  • Une vision neutre et experte, souvent cruciale dans les négociations avec les créanciers ou les investisseurs.
  • Un éclairage sur la situation réelle de l’entreprise, permettant d’éviter les décisions basées sur des informations erronées ou incomplètes.
  • Une aide à la décision pour les dirigeants, qui peuvent s’appuyer sur les analyses pour orienter leur stratégie.

Comment l’administrateur judiciaire assure-t-il la qualité de ses missions d’expertise ?

L’administrateur judiciaire, en tant que professionnel réglementé, est tenu de respecter une méthodologie rigoureuse et des normes éthiques élevées. Son expertise est régulièrement mise à jour par la formation continue et son travail est sujet à une évaluation par les instances judiciaires ou les commanditaires de la mission.

Les missions d’expertise confiées à l’administrateur judiciaire sont donc un outil puissant pour les entreprises en quête de solutions fondées sur une expertise juridique et financière solide. Elles constituent un levier important pour la prise de décision en période d’incertitude ou de transition.

Rémunération et coût de la procédure

Comment la rémunération de l’administrateur judiciaire est-elle déterminée ?

Elle est généralement fixée par ordonnance judiciaire et peut varier selon la complexité du mandat. L’administrateur présentera en fin de mission une requête pour la fixation de ses émoluments et frais, garantissant ainsi une transparence et une équité dans la rétribution de ses services.

ACI GROUP Reprend SFOB - ajilink administrateur judiciaire lance appel offres industrie made in france
Les dossiers AJILINK
L’industriel « made in France » ACI GROUPE étend son empire en reprenant SFOB, spécialiste de l’outillage de frappe

Le 18 mars 2024, le Tribunal de Commerce de MEAUX a adopté la cession de l’activité de la SAS SFOB au profit de l’ETI française ACI GROUPE, fabricant de pièces industrielles, et proposant une offre de services et de maintenance. Cette opération, accompagnée par le réseau AJILINK, a permis de maintenir l’activité sur le site de LAGNY SUR MARNE, et de préserver 60 emplois.

Lire l'article
Actualités du réseau
Sommet Restructuration & Transformation : Intervention d’AJILINK sur les classes de partie affectée

Le Sommet Restructuration et Transformation est un évènement co-organisé par l’Association des Investisseurs en Retournement et Décideurs Corporate Finance, Groupe Ficade.

Lire l'article
Photo qui montre l'enseigne du magasin CHAUSSEA
Les dossiers AJILINK
Changement dans l’univers de la chaussure : CHAUSSEA s’agrandit en reprenant 71 magasins CHAUSSEXPO et maintient l’activité commerciale

Le 13 mars 2024, le Tribunal de Commerce de Lille Métropole a ordonné la cession de 71 magasins CHAUSSEXPO appartenant au groupe nordiste DESMAZIERES, au profit de CHAUSSEA, chausseur depuis 1984. Cette opération permet de maintenir 40 % du parc des magasins et des emplois de l’emblématique réseau de boutiques de chaussures.

Lire l'article
Actualités du réseau
Ajilink Martinique : Masterclass sur les procédures judiciaires

Leila Valleray-Andre était l’invitée d’honneur de la masterclass organisée par l’Union Régionale Syndicale Professionnelle des TPE et PME Dom-Tom (URSDROM). Cet événement a permis à Leila Valleray-Andre de partager ses conseils et des approches éprouvées pour fortifier et revitaliser l’entreprise durant les périodes difficiles🛡️.

Lire l'article
Article portant sur la cession d'Imagreen cabinet de conseil sur la transition écologique dans les Hauts-de-France
Les dossiers AJILINK
IMAGREEN Transition : un nouveau départ sous l’égide du consortium AUDDICÉ et NEO-ECO

Le 23 février 2024, le Tribunal de Commerce de Lille Métropole a validé la reprise de SAS IMAGREEN par le consortium formé d’AUDDICÉ et NEO-ECO, marquant une étape significative dans le secteur du conseil et de la transition écologique. Cette opération sauvegarde 49 emplois et prévoit une expansion ambitieuse, visant un effectif de 300 collaborateurs et un chiffre d’affaires de 22 millions d’euros d’ici 2025.

Lire l'article
Les dossiers AJILINK
MINELLI : Une nouvelle étape pour le maroquinier historique avec le maintien de 39 magasins, 8 corners et la sauvegarde de 204 emplois

Le 8 janvier 2024, le Tribunal de Commerce de Marseille a ordonné la cession de MINELLI, marque française éponyme proposant une large offre de chaussures en cuir, au profit d’un consortium composé de 3 sociétés : DS Invest, Mes Demoiselles et Union Brothers. Cette cession a permis de maintenir l’activité et de sauvegarder 204 emplois.

Lire l'article