Je suis :
Dirigeants
Vous êtes dirigeant d'une entreprise accompagnée par un associé Ajilink
Co-propriétaire
Magistrat
Vous avez accès aux rapports concernant les procédures en cours
Candidat repreneur avec identifiants
Vous souhaitez accédez à la dataroom ou déposer une offre de reprise
Candidat repreneur sans identifiants
Créancier
Vous êtes créancier dans un plan : consultez l'état d'avancement du remboursement de votre créance.
Région :
choisissez votre région
Ajilink Hero

Expertise en restructuration et cession d’entreprise : le rôle clé de l’Administrateur Judiciaire

La consultation spécialisée proposée par l’administrateur judiciaire se décline en une série de 1 à 4 rendez-vous structurés, conçus pour diagnostiquer et résoudre les problèmes d’une entreprise en difficulté.

La consultation par un administrateur judiciaire : un atout stratégique

Comment se déroule la consultation avec un administrateur judiciaire ?

La consultation spécialisée proposée par l’administrateur judiciaire se décline en une série de 1 à 4 rendez-vous structurés, conçus pour diagnostiquer et résoudre les problèmes d’une entreprise en difficulté. Ce processus se compose de :

  1. Diagnostic stratégique : Cette première phase est consacrée à l’identification des points critiques et à l’anticipation des difficultés à court terme. L’administrateur judiciaire évalue les actions prioritaires à mettre en œuvre pour stabiliser la situation de l’entreprise.
  2. Aide à la décision :
    • Conseils de gestion à court terme : des recommandations pratiques sont fournies pour une gestion optimale dans l’immédiat.
    • Présentation des dispositifs légaux : l’administrateur judiciaire présente les mécanismes juridiques existants qui facilitent le redressement ou la cession de l’entreprise.
    • Consultation préliminaire pour les repreneurs : des conseils stratégiques sont offerts aux potentiels acquéreurs, leur permettant d’appréhender au mieux leur projet de reprise.

La consultation est une occasion unique pour les dirigeants d’explorer les différentes procédures, outils et systèmes judiciaires facilitant la reprise d’entreprises en difficulté.

L’accompagnement vers un dispositif de prévention

Quelle est l’issue de la consultation avec un administrateur judiciaire ?

Le processus consultatif culmine avec le dirigeant d’entreprise qui prend la décision finale quant à la suite des opérations. Selon les spécificités des problèmes rencontrés et en accord avec les recommandations de l’administrateur judiciaire, il est possible de s’orienter vers un dispositif de prévention. Ce dernier est un outil législatif conçu pour anticiper et désamorcer les crises avant qu’elles ne deviennent insurmontables.

L’intervention d’un administrateur judiciaire n’est pas seulement une mesure curative en temps de crise ; c’est également une démarche proactive qui peut sauvegarder la valeur de l’entreprise et protéger ses parties prenantes. En reconnaissant l’importance de la prévention et en s’appuyant sur l’expérience approfondie de l’administrateur judiciaire, les entreprises peuvent naviguer avec confiance dans le tumulte des marchés et des régulations économiques.

ACI GROUP Reprend SFOB - ajilink administrateur judiciaire lance appel offres industrie made in france
Les dossiers AJILINK
L’industriel « made in France » ACI GROUPE étend son empire en reprenant SFOB, spécialiste de l’outillage de frappe

Le 18 mars 2024, le Tribunal de Commerce de MEAUX a adopté la cession de l’activité de la SAS SFOB au profit de l’ETI française ACI GROUPE, fabricant de pièces industrielles, et proposant une offre de services et de maintenance. Cette opération, accompagnée par le réseau AJILINK, a permis de maintenir l’activité sur le site de LAGNY SUR MARNE, et de préserver 60 emplois.

Lire l'article
Actualités du réseau
Sommet Restructuration & Transformation : Intervention d’AJILINK sur les classes de partie affectée

Le Sommet Restructuration et Transformation est un évènement co-organisé par l’Association des Investisseurs en Retournement et Décideurs Corporate Finance, Groupe Ficade.

Lire l'article
Photo qui montre l'enseigne du magasin CHAUSSEA
Les dossiers AJILINK
Changement dans l’univers de la chaussure : CHAUSSEA s’agrandit en reprenant 71 magasins CHAUSSEXPO et maintient l’activité commerciale

Le 13 mars 2024, le Tribunal de Commerce de Lille Métropole a ordonné la cession de 71 magasins CHAUSSEXPO appartenant au groupe nordiste DESMAZIERES, au profit de CHAUSSEA, chausseur depuis 1984. Cette opération permet de maintenir 40 % du parc des magasins et des emplois de l’emblématique réseau de boutiques de chaussures.

Lire l'article
Actualités du réseau
Ajilink Martinique : Masterclass sur les procédures judiciaires

Leila Valleray-Andre était l’invitée d’honneur de la masterclass organisée par l’Union Régionale Syndicale Professionnelle des TPE et PME Dom-Tom (URSDROM). Cet événement a permis à Leila Valleray-Andre de partager ses conseils et des approches éprouvées pour fortifier et revitaliser l’entreprise durant les périodes difficiles🛡️.

Lire l'article
Article portant sur la cession d'Imagreen cabinet de conseil sur la transition écologique dans les Hauts-de-France
Les dossiers AJILINK
IMAGREEN Transition : un nouveau départ sous l’égide du consortium AUDDICÉ et NEO-ECO

Le 23 février 2024, le Tribunal de Commerce de Lille Métropole a validé la reprise de SAS IMAGREEN par le consortium formé d’AUDDICÉ et NEO-ECO, marquant une étape significative dans le secteur du conseil et de la transition écologique. Cette opération sauvegarde 49 emplois et prévoit une expansion ambitieuse, visant un effectif de 300 collaborateurs et un chiffre d’affaires de 22 millions d’euros d’ici 2025.

Lire l'article
Les dossiers AJILINK
MINELLI : Une nouvelle étape pour le maroquinier historique avec le maintien de 39 magasins, 8 corners et la sauvegarde de 204 emplois

Le 8 janvier 2024, le Tribunal de Commerce de Marseille a ordonné la cession de MINELLI, marque française éponyme proposant une large offre de chaussures en cuir, au profit d’un consortium composé de 3 sociétés : DS Invest, Mes Demoiselles et Union Brothers. Cette cession a permis de maintenir l’activité et de sauvegarder 204 emplois.

Lire l'article